Muséum aquarium de Nancy

Porcelaine

Cypraea tigris

Porcelaine

Classification

tête, un pied musculeux à rôle locomoteur, et une masse viscérale. Cette dernière est recouverte par le manteau qui délimite une cavité palléale contenant des branchies et qui sécrète des formations calcaires (coquille).

Voir toutes les espèces aquatiques mollusques

bien distincte portant une ou deux paires de tentacules sensoriels, et un organe masticateur caractéristique constituant une langue râpeuse, la radula. Le pied est bien développé. Le manteau sécrète (la plupart du temps) une coquille dorsale enroulée en hélice.

Voir toutes les espèces aquatiques gastéropodes

L’enroulement de la coquille est très prononcé, le dernier tour recouvre tous les autres si bien que l’apex n’est pas visible. L’ouverture (péristome) est allongée et comporte des dents. Le manteau étant capable de recouvrir entièrement la coquille, celle-ci est recouverte d’une couche de nacre ce qui lui donne un aspect lisse et brillant.

Voir toutes les espèces aquatiques cypraeidés

Tigris

Description morphologique

L’enroulement de la coquille est très prononcé, si bien que le dernier tour recouvre tous les autres et masque la pointe. L’ouverture est très allongée et dentée. La base de la coquille est blanche, le dessus est brun, l’ensemble est constellé de tâches noires. Le manteau est gris, tapissé de papilles assez longues, il recouvre souvent l’intégralité de la coquille, ce qui donne à la coquille son aspect lisse et brillant.

Écologie et répartition géographique

Cette porcelaine fréquente des milieux très divers, les lagons, les zones frangeantes des récifs, les tombants externes. La répartition géographique couvre le bassin Indo-Pacifique.

Alimentation

Omnivore, la porcelaine se nourrit surtout d’algues mais aussi de petits animaux et de cadavres.

Statut de protection

Statut UICN : Non évaluée.
Pour la conservation des espèces, l’Union Internationale de la Conservation de la Nature UICN classe les espèces dans l’une des neuf catégories suivantes : Eteinte (EX), Eteinte à l’état sauvage (EW), En danger critique (CR), En danger (EN), Vulnérable (VU), Quasi menacée (NT), Préoccupation mineure (LC), Données insuffisantes (DD), Non évaluée (NE). 
Cette espèce commune est menacée dans certaines régions du monde du fait d’une surpêche : l’aspect de sa coquille en fait une espèce très recherchée par les collectionneurs et les touristes.

Partager sur :