Muséum aquarium de Nancy

Bouquet

Palaemon serratus

Bouquet

Classification

recouvert d’une cuticule rigide constituant un exosquelette (la croissance se fait par mue) et divisé en segments porteurs d’appendices articulés.

Voir toutes les espèces aquatiques arthropodes

les crustacés communément connus (crabes, crevettes, langoustes, bernard-l’ermite etc…).

Voir toutes les espèces aquatiques malacostracés

le thorax sont fusionnés en un céphalothorax protégé par un bouclier (le bouclier protège également les branchies). Les trois premières paires d’appendices du thorax forment des maxillipèdes (« pattes mâchoires ») qui interviennent dans l’alimentation, les appendices suivant forment cinq paires de pattes (d’où le nom de décapodes) mais la première paire est transformée en pinces.

Voir toutes les espèces aquatiques décapodes

une bonne partie des animaux communément appelés crevettes.

Voir toutes les espèces aquatiques caridés

fils d'Athamas et de Leucothoe, changé en dieu marin.

Voir toutes les espèces aquatiques palaemon

Serratus

Description morphologique

Cette crevette de cinq à onze centimètres de longueur est transparente avec des bandes brun-rouge et des points jaunes sur la carapace. Elle présente un rostre recourbé vers le haut et muni de dents du côté dorsal (6 à 7 dents) et ventral (4 à 5 dents). 

Écologie et répartition géographique

Cette espèce fréquente les fonds rocheux, sablo-vaseux ainsi que les herbiers principalement en zone infralittorale (partie du littorale constamment immergée). La répartition géographique recouvre la Mer du Nord, la Manche, les côtes Atlantiques et méditerranéennes. 

Alimentation

Omnivore, cette crevette se nourrit principalement d'algues, de petits crustacés et même parfois de petits gastéropodes et de vers polychètes.

Reproduction – cycle de vie

Les sexes sont séparés, la fécondation a lieu au moment de la ponte. Les embryons se développent à l’éclosion en un stade larvaire planctonique.

Statut de protection

Statut UICN : Non évaluée

Pour la conservation des espèces, l’Union Internationale de la Conservation de la Nature UICN classe les espèces dans l’une des neuf catégories suivantes :
Éteinte (EX), Éteinte à l’état sauvage (EW), En danger critique (CR), En danger (EN), Vulnérable (VU), Quasi menacée (NT), Préoccupation mineure (LC), Données insuffisantes (DD), Non évaluée (NE). 

Les « bouquets » ou crevettes roses consommées appartiennent à un autre genre.

Partager sur :