Muséum aquarium de Nancy

Sauteur de vase

Periophthalmus barbarus

Sauteur de vase

Classification

colonne vertébrale et d’un crâne qui protège le cerveau.

Voir toutes les espèces aquatiques vertébrés

osseux et présentant des sacs aériens reliés au tube digestif (vessie gazeuse ou poumons)

Voir toutes les espèces aquatiques ostéichthyens

rayonnées : le repli de peau constituant la nageoire est soutenue par des rayons osseux ou cartilagineux. La vessie natatoire est en général développée.

Voir toutes les espèces aquatiques actinoptérygiens

est mobile par rapport au crâne. La nageoire caudale est (seulement en apparence) symétrique, c’est-à-dire que les lobes inférieure et supérieure de la nageoire ont la même taille. Ce groupe représente la très grande majorité des poissons actuels.

Voir toutes les espèces aquatiques téléostéens

modification des mâchoires permettant une avancée accrue de la bouche et la présence (à quelques exceptions près) de rayons durs, souvent épineux, aux nageoires anale et dorsale antérieure (parfois aussi aux pelviennes), les nageoires pelviennes sont souvent avancées sous les nageoires pectorales.

Voir toutes les espèces aquatiques acanthomorphes

sont très rapprochées des nageoires thoraciques. Les perciformes constituent le plus grand groupe dans les téléostéens avec plus de 150 familles.

Voir toutes les espèces aquatiques perciformes

grandes familles de poissons avec près de 1800 espèces, pour la plupart en dessous de 10 cm. Les yeux sont localisés en position dorsale sur la tête. Les nageoires pelviennes sont souvent assez modifiées et peuvent être fusionnées en un disque adhésif.

Voir toutes les espèces aquatiques gobiidés

Barbarus

Description morphologique

Les yeux sont proéminents sur le côté dorsal de la tête. Les nageoires pelviennes sont reliées par une membrane transverse. Les nageoires pectorales sont développées avec un lobe musculeux à la base, et soutiennent le corps sur le sol. La nageoire caudale est asymétrique avec le rayon supérieur plus long et les rayons en dessous plus courts. La couleur générale est vert olive avec des petites ocelles bleues sur les flancs et le dos. La taille adulte est d’environ 15 cm.

Ecologie et répartition géographique

On le trouve la plupart du temps hors de l’eau, dans les mangroves ou sur des côtes plus rocheuses. On peut aussi le trouver en eau douce mais toujours à proximité des côtes. Cette espèce est originaire des côtes africaines de l’Atlantique du Sénégal à l’Angola.

Alimentation

Son régime alimentaire est constitué des petits invertébrés, crustacés, vers, insectes, qu’il chasse sur la vase. Il peut se nourrir également de palétuvier blanc. Pour cela, il se déplace en rampant sur ses nageoires pectorales ou par petits bonds en utilisant sa queue comme propulseur. Il peut aussi grimper sur les racines des palétuviers en s’aidant de ses nageoires pelviennes transformées en ventouse.
Reproduction – cycle de vie

Respiration

Comme le périophtalme passe le plus clair de son temps hors de l’eau, il respire l’oxygène de l’air. Pour cela, il conserve une réserve d’eau dans laquelle baignent ses branchies. Toutefois, celles-ci, de taille réduite, ne participent qu’accessoirement à la respiration : les échanges gazeux se font essentiellement au travers de la peau recouverte de mucus et maintenue constamment humide.

Statut de protection

Statut UICN : Préoccupation mineure.

Partager sur :