Saint-Pierre

Zeus faber

Se trouve dans la galerie Nautilus

Saint-Pierre

Classification

Chordés

Voir tous les chordés

Vertébrés

colonne vertébrale et d’un crâne qui protège le cerveau.

Voir tous les vertébrés

Ostéichthyens

osseux et présentant des sacs aériens reliés au tube digestif (vessie gazeuse ou poumons)

Voir tous les ostéichthyens

Actinoptérygiens

rayonnées : le repli de peau constituant la nageoire est soutenue par des rayons osseux ou cartilagineux. La vessie natatoire est en général développée.

Voir tous les actinoptérygiens

Néoptérygiens

Voir tous les néoptérygiens

Téléostéens

est mobile par rapport au crâne. La nageoire caudale est (seulement en apparence) symétrique, c’est-à-dire que les lobes inférieure et supérieure de la nageoire ont la même taille. Ce groupe représente la très grande majorité des poissons actuels.

Voir tous les téléostéens

Acanthoptérygiens

Voir tous les acanthoptérygiens

Zéiformes

Voir tous les zéiformes

Zéioïdes

Voir tous les zéioïdes

Zéidés

Voir tous les zéidés

Voir tous les

Zeus

Voir tous les zeus

faber

Régime alimentaire

Le saint-pierre est un prédateur. Il reste souvent immobile, s'approche lentement des proies dont il se nourrit (poissons, seiches, crevettes…) et les happe grâce à sa bouche protractile lorsqu'elles passent à proximité.

Milieu de vie

Cet animal fréquente les eaux côtières. Bien qu'occasionnellement présent sur des petits fonds rocheux (10 m), il évolue le plus souvent à des profondeurs conséquentes (30-400 m).

Particularités

Sa chair étant appréciée, le saint-pierre fait l'objet d'une pêche régulière. Son poids peut atteindre une huitaine de kilogrammes.

Le Saint-Pierre se déplace lentement grâce aux ondulations de ses nageoires.

Au terme d’une longue approche, il happe ses proies grâce à sa bouche protractile qui peut s’étendre jusqu’à la moitié de la longueur du corps. Il a même été rapporté que le Saint-Pierre pouvait s’ensabler pour surprendre ses proies.    

Statut de protection de l'espèce Saint-Pierre

Statut de protection

Pour la conservation des espèces, l’Union Internationale de la Conservation de la Nature UICN classe les espèces dans l’une des neuf catégories suivantes :

Nom Dénomination
Éteinte EX
Éteinte à l'état sauvage EW
En danger critique CR
En danger EN
Vulnérable VU
Quasi menacée NT
Préoccupation mineure LC
Données insuffisantes DD
Non évaluée NE

Partager sur :